Hommage à François Le Jean, membre du Comité Départemental de Libération

Disparition de François Le Jean ( Bernard dans la clandestinité) dernier membre du Comité Départemental de Libération.

Né le 23 Janvier 1921 à Guingamp, après avoir suivi des études à l’E.P.S  de Lamballe dirigée par Henri Avril, François Le Jean est nommé instituteur au Cours Complémentaire en poste  à Lannion. Il devient membre du Front Patriotique de la Jeunesse, organisation initiée par les Jeunesses communistes  à partir du mois de mai 1943. Inquiété par la police de Vichy ( S.P.A.C) et prévenu à temps  François Le Jean prend  la fuite le 23 Novembre 1943 et passe dans la clandestinité totale en prenant  le pseudonyme de Bernard, sous lequel il continuera à être désigné après la Libération y compris dans les procès verbaux du C.D.L, les articles de presse et les rapports des renseignements généraux consacrés aux réunions publiques tenues dans le département.

S’étant mis au service de son organisation à temps plein, il en devient le responsable départemental alors qu’ayant élargi ses composantes elle a pris le nom de Forces Unies de la Jeunesse Patriotique ( F.U.J.P.). Son activité consiste à étendre le maillage F.U.J.P sur l’ensemble du département des Côtes du Nord en coopération étroite avec Jean Devienne , responsable départemental du Front National avec pour objectifs prioritaires : la lutte contre le S.T.O, l’aide aux réfractaires et la constitution de groupes de combat qui formeront les bataillons F.T.P , puis les F.F.I de la Libération.

Bernard  siège au sein du C.D.L à partir du début de l’année 1944 jusqu’à la fin du comité. La première réunion à laquelle il assiste se tient dans la sacristie de l’Eglise Saint-Michel , organisée par l’abbé Fleury.

Après la Libération il participe à  de nombreuses réunions du F.N  et FUJP pour exposer  les idées et objectifs de ces mouvements, recruter de nouveaux adhérents et former des comités locaux.  Au sein du C.D.L auprès duquel il est détaché  à plein temps il  est  chargé notamment de l’épuration, des poursuites, des arrestations .Il est également désigné pour  procéder à la liquidation de la Direction Départementale de la Jeunesse  mise en place par Vichy , s’occuper des mouvements de jeunesse ( Auberges de Jeunesses, des Eclaireurs de France, etc.) . Il aide Louis Guilloux à jeter les bases d’ une maison de la Culture à Saint-Brieuc. Il est reçu à ce sujet par Jean Géhenno, Secrétaire d’Etat à la Jeunesse dans le Gouvernement Provisoire du Général de Gaulle.

Au 1° Octobre 1945, son détachement ayant pris fin, Bernard  s’éloigne de Saint-Brieuc et reprend son métier d’instituteur au Cours Complémentaire à Plestin les Grèves jusqu’au début des années 50. Très peu de gens , à l’exception de ceux avec lesquels il était en relation pendant la Résistance, étaient au courant de son activité de résistant pendant laquelle, ainsi qu’au C.D.L, il n’a été connu que sous le nom de Bernard. En 1951, François Le Jean  est nommé Inspecteur de l’Education Nationale dans la Manche, à Avranches où il restera durant trente ans jusqu’à la retraite.

François Le Jean est à l’initiative de l’hommage rendu au Comité Départemental de Libération par l’apposition d’une plaque commémorative à l’extérieur de l’église Saint-Michel de Saint-Brieuc dévoilée en présence du maire de Saint-Brieuc le 18 juin 2011.

François Le Jean nous a quitté en ce début d’année 2013 et a été inhumé à Plouër-sur-Rance le 16 janvier dans la plus stricte intimité.

CDL A LA PREFECTURE

Les membres du Comité départemental de Libération après la Libération. Au centre Henri Avril le président. François LE JEAN est au deuxième rang ( premier à partir de la gauche)

Cet article a été publié dans mes livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s